Jeudi, 13 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Natation : Belle saison en perspective

Marianne Youssef, Lundi, 13 février 2017

En dépit de l'annulation de plusieurs activités sportives en raison du flottement de la livre, la sélection nationale de natation prépare une saison riche en compétitions.

Natation : Belle saison en perspective
La fédération compte cette saison sur les deux stars Ahmad Akram et Farida Osman. (Photo : Reuters)

La sélection de natation est plus chanceuse que les autres. Elle n’est pas affectée par la décision du ministère du Sport de suspendre plusieurs activités sportives suite au flottement de la livre. La saison 2017 s’annonce riche pour les nageurs de la sélection nationale qui prévoient de relever de nombreux défis. Pour être à la hauteur, les athlètes suivent actuellement un stage d’entraînement au Centre olympique de Maadi, qui a démarré début février pour une durée d’un mois et demi. « On prépare la sélection au premier grand tournoi de la saison, à savoir la Coupe d’Egypte qui aura lieu en avril prochain. Selon les performances des nageurs dans cette compétition, l’encadrement technique choisira ceux qui participeront aux prochains tournois importants de la saison », assure Chérif Habib, directeur technique de la saison. A noter que la saison 2016 de la sélection a été très réussie. Tout a commencé aux JO de Rio avec une excellente performance des nageurs qui ont atteint leurs meilleurs classements depuis plusieurs décennies. L’athlète Farida Osman est arrivée à la 12e place en 100 m papillon et le nageur Ahmad Akram a occupé la 11e place en 1 500 m nage libre. Quant à Marawan Al-Qammach, il s’est classé 16e en 400 m nage libre. « La performance de nos nageurs à Rio a marqué la saison 2016. Même si ces classements paraissent modestes, il s’agit d’un grand exploit pour les experts et les responsables de la natation. Le niveau a nettement progressé comparé aux JO de Londres en 2012, lorsque Farida Osman est arrivée 41e », affirme Chérif Habib. Après Rio, la sélection a terminé sa saison 2016 avec gloire, occupant la 3e place avec trois médailles d’or, aux Championnats d’Afrique de Bloemfontein en Afrique du Sud en octobre dernier.

Une saison qui s’annonce riche

Concernant la saison 2017, la fédération a entamé la préparation dès le début de l’année, avec comme objectif les qualifications pour les Championnats du monde prévus en juillet prochain en Hongrie. « Les nageurs, qui obtiendront un bon classement à la Coupe d’Egypte, devraient disputer trois tournois de qualification aux Mondiaux de Hongrie. Pour participer, ils devront atteindre un minima qualificatif. Notre objectif est d’avoir 10 nageurs participant à la compétition mondiale. Pour les Mondiaux de 2015, ils n’étaient que 8, dont les deux stars de la sélection, Ahmad Akram et Farida Osman, alors classés 4e et 5e », affirme Habib. Hormis les nageurs qui se préparent en Egypte, les trois vedettes de la sélection nationale, Ahmad Akram, Farida Osman et Marawan Al-Qammach, ont obtenu une bourse d’études aux Etats-Unis. Ils profitent désormais d’un programme de préparation spécial tout en poursuivant leurs études à l’étranger. Le nageur Ahmad Akram, qui étudie à l’Université de Caroline du Sud depuis deux ans, suit un entraînement strict et rigide pour les Mondiaux de Hongrie, sous la houlette de l’entraîneur Mark Bernardino. Pour se préparer au mieux, il va participer aux Championnats NCAA (National Collegiate Athletic Association) qui regroupent toutes les universités américaines. « Mon but est de faire mieux que lors des Mondiaux de 2015 où j’étais classé 4e. Je vise bien sûr une médaille », assure Akram. Quant à Farida, elle poursuit ses études à l’Université de Berkeley en Californie, réputée pour son niveau en natation. « Pour cette saison, je me prépare aux Mondiaux prévus en juillet. Mais avant, je vais participer à plusieurs tournois avec mon université. Mon objectif est d’améliorer mes records pour remporter une médaille en Hongrie », note Farida.

Selon Chérif Habib, la sélection est capable de réaliser de très bons résultats aux Mondiaux. « Pour cette saison, on compte sur les deux stars de la sélection : Akram et Farida. Grâce à eux, la natation égyptienne a témoigné d’une grande progression, et ils ont tous les deux su s’imposer au niveau mondial. Farida est la première nageuse égyptienne à avoir remporté la médaille d’or au Mondial juniors 2011, et Akram a, quant à lui, décroché la médaille d’or aux Jeux olympiques de la jeunesse en 2014 », conclut-il.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique