Samedi, 20 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Championnats du monde de squash au caire : Chorbagui, grand favori

Chourouq Chimy, Lundi, 24 octobre 2016

Le champion égyptien Mohamad Al-Chorbagui, actuel no1 mondial PSA, évoque ses ambitions d’être champion du monde pour la première fois de sa carrière. Entretien.

Mohamad Al-Chorbagui
Mohamad Al-Chorbagui, champion égyptien.

Mohamad Al-Chorbagui : Je veux être sacré champion du monde

Al-Ahram Hebdo : Que représente pour vous cette édition des Championnats du monde individuels qui se déroule au Caire ?

Mohamad Al-Chorbagui : Je tiens beaucoup à remporter cette édition. Le titre de champion du monde est un rêve pour moi. Mais il se peut que le n°1 mondial ne soit pas le seul favori du titre. Lors de l’Open Al-Ahram, qui s’est terminé il y a deux semaines, j’ai été éliminé en demi-finales. Les deux finalistes étaient vraiment une surprise. Ensuite, j’ai disputé l’Open des Etats-Unis, où j’étais en très bonne forme et j’ai été sacré champion. J’espère pouvoir jouer cette édition des Championnats du monde individuels dans le même état d'esprit.

— D’après vous, quelle est l’importance du titre de champion du monde ?

— J’ai travaillé très dur pendant toute l’année pour conserver ma place au top du classement mondial. Je vais déployer tous mes efforts pour rendre mon public fier de moi. J’espère faire un bon parcours, mais en sport, il faut être flexible à l’égard de la victoire ou l’échec. Tout peut toujours arriver. Le meilleur comme le pire. A vrai dire, disputer les Championnats du monde en Egypte au milieu de mon public est une lourde responsabilité pour moi, car je veux rendre mon public heureux.

— Comment jugez-vous votre tirage au sort dans ces Championnats du monde ?

— J’ai juste jeté un coup d’oeil sur le tirage au sort, mais je ne veux pas y accorder trop d’importance. Je préfère me concentrer sur mon parcours. Lors de la dernière édition, j’ai étudié attentivement le tirage au sort et cela a influencé négativement mes résultats. J’ai été éliminé en 8es de finale. Cette fois-ci, je me suis fixé comme but de faire de bons matchs en minimisant mes efforts afin de m’économiser pour la finale.

— Quels sont vos points faibles ?

— Je pense que je dois améliorer mon style de jeu pour aller de pair avec la nouvelle génération qui possède un style de jeu différent du mien. Je reconnais que cette nouvelle génération a réalisé des changements importants et qu’elle a intégré le top du classement mondial. En fait, j’appartiens à cette nouvelle génération, mais je suis habitué à jouer avec l’ancienne génération comme le Français Grégory Gaultier. Je vais donc devoir travailler énormément au cours de la prochaine période pour acquérir un nouveau style de jeu.

— Remporter ce titre de champion du monde va-t-il protéger votre classement ?

— J’ai terminé 8e de finaliste aux derniers Championnats du monde. Faire mieux va me mettre à l’abri de reculer au classement, mais le fait de remporter le titre m’accorderait surtout un total de points qui me permettrait de maintenir au sommet du classement mondial pour longtemps. Conserver ma place au top du classement mondial est mon objectif essentiel. Après les Championnats du monde, je disputerai l’Open du Qatar puis l’Open de New York. Il s’agit des 7 plus importants tournois de la saison. Et je les ai tous remportés l’année dernière.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique