Samedi, 22 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Tourisme >

Louqsor: L’allée des sphinx sous les spots

Nasma Réda, Mardi, 26 février 2013

Après des travaux de remise en état qui ont duré trois ans, l’allée des sphinx sera inaugurée au mois de mars au public, lors d’une cérémonie mondiale.

louxor

L'Allée des sphinx est éclairée pour la première fois. Après plus de trois ans de travaux effectués par le ministère pour les Antiquités en coopération avec la compagnie du Son et Lumière, le gouvernoraL de Louqsor et le ministère du Tourisme, le gouverneur de Louqsor, Ezzat Saad, a inauguréle 19 février le projet d’éclairage de cette allée historique. «Ce projet facilitera la visite des temples aux touristes pendant la nuit. Le ministère du Tourisme a financé la phase finale du projet à hauteur de deux millions de L.E. », explique Mohamad Ibrahim, le ministre dEtat pour les Antiquités.

Et dajouter que lallée des sphinx sera inaugurée officiellement le mois prochain, lors dune cérémonie mondiale. Des tests expérimentaux sur le projet d’éclairage ont lieu cette semaine. Cette allée est également connue sous le nom d’«allée ou route des béliers ». «Je suis contre cette dernière appellation. Je me pose la question : où sont les béliers ? Ce sont des statues qui ont la tête et le corps du sphinx, alors c’est une allée des sphinx », indique Ibrahim.

Les sphinx sont les animaux sacrés du dieu Amon. On croyait quils repousseraient les forces du mal. Leur fonction première était toutefois de protéger le pharaon lorsquil venait adorer lui-même Amon au temple du Karnak. Le projet de restauration de lallée a consistéàéliminer tous les empiétements, àrestaurer les statues et àéclairer lallée dans trois secteurs.

Le premier va du temple de Louqsor jusqu’àKarnak, le second secteur lie le premier àla route située derrière la bibliothèque publique, et le troisième commence àla route de laéroport et jusquau temple de Karnak. Lallée est longue denviron 3 km bordée de plus de 1 200 statues àtête humaine et àcorps danimal jusquau temple de Louqsor et de Karnak au bord du Nil. Certains bâtiments et maisons modernes ont étédémolis car ils cachaient les monuments. Cette remise en état de lallée, qui s’était détériorée dès l’époque romaine, a consistédepuis 2009, outre l’éclairage et la restauration des statues, àétendre les dromes situés devant les temples.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique