Vendredi, 21 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Taekondo : L’Egypte vise le podium à Chelyabinsk

Doaa Badr, Mardi, 12 mai 2015

La sélection nationale de taekwondo prend part, du 12 au 18 mai, aux Championnats du monde à Chelyabinsk (Russie) avec une délégation de 16 athlètes (8 hommes et 8 dames).

Taekondo : L’Egypte vise le podium à Chelyabinsk
Hedaya Malak et ses coéquipiers rêvent des médailles. (Photo : AP)

La ville russe de Chelyabinsk accueille, du 12 au 18 mai, la 22e édition des Championnats du monde de taekwondo. 875 athlètes représentant 136 pays sont présents dans la salle Traktor, pour participer à cette compétition qui durera 7 jours. La compéti­tion mérite d’être suivie vu la présence des meilleurs athlètes du monde. Parmi les vedettes en vue de ces Mondiaux, on note la présence des champions olympiques en titre, tels que le Britannique Jade Jones, le Serbe Milica Mandic et le Turc Servet Tazegul. Ceci outre la star coréenne, Dae-hoon Lee, champion du monde en 2011 et 2013, le quin­tuple champion du monde, l’Américain Steven Lopez, et le Gabonais Anthony Obame.

Quant à l’Egypte, elle sera représentée avec une équipe composée de 16 taekwondoïstes (8 hommes et 8 dames). Ces Mondiaux sont d’une grande importance pour tous les ath­lètes car c’est une compétition de G12. Elle offre au premier 120 points au classement mondial et olympique qui est le plus impor­tant. « Etant donné que le premier moyen de qualification olympique est le classement aux Mondiaux, nous comptons récolter le plus grand nombre de points possibles durant ces Mondiaux. Mais nous visons en premier lieu des médailles pour continuer notre parcours, avec plus de confiance », déclare Tamer Salah, entraîneur de la sélection nationale. L’Egypte possède plusieurs athlètes au clas­sement mondial et olympique. Hedaya Malak (4e olympique et 5e mondiale), Siham Al-Sawalhi (17e olympique), Nour Abdel-Salam (7e olympique et 5e mondiale), Radwa Réda (4e mondiale) chez les dames. Et chez les hommes, ce sont Mohamad Assal (14e olympique et 5e mondial) et Hussein Chérif (15e olympique et 3e mondial). Il est fort possible qu’ils montent sur le podium des Mondiaux.

Dans ce but, la sélection a bien préparé l’événement. Les stages ont commencé dès le début de l’année avec un camp en Egypte. Puis l’équipe a disputé l’Open d’Alexandrie où les Egyptiens se sont illustrés. Puis l’équipe a disputé l’Open de Louqsor, une compétition de G2 et durant laquelle l’Egypte a décroché une médaille d’or grâce à Radwa Réda en -53 kg et une médaille de bronze par Seif Issa en -74kg. Après avoir passé un autre stage en Egypte, la sélection s’est rendue le mois dernier en Espagne pour un dernier stage durant lequel les Egyptiens ont disputé l’Open d’Espagne. Ils sont rentrés au bercail avec 7 médailles dont une d’argent et 6 de bronze. « Les Egyptiens sont fin prêts pour les Mondiaux. Les athlètes ont fait de leur mieux, et j’espère que nous retournerons de Russie avec plusieurs médailles », déclare Farag Al-Emari, président de la Fédération égyptienne de taekwondo.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique