Dimanche, 19 mai 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Handball : Ahli reste le maître d’Egypte

Mohamad Mosselhi, Lundi, 11 mai 2015

Ahli a été sacré, sans surprise, champion d’Egypte de handball pour la 4e saison consécutive. Un grand exploit pour l’équipe qui domine la discipline depuis le début de cette décennie.

Handball : Ahli reste le maître d’Egypte

Ahli a assuré son 4e titre d’affilée de champion d’Egypte, confirmant ainsi sa suprématie sur le handball égyptien. Et ce, après avoir battu Guézira 28-24, vendredi dernier à l’occasion d’un match comptant pour le championnat Super. Grâce à cette victoire, les Rouges ont mérité leur place à la tête du classement avec 27 points, 7 points devant Sporting classé deuxième avec 20 points. Bien qu’il reste encore deux journées à jouer, Sporting n’a aucune chance de remporter le titre d’autant plus qu’il a besoin de récolter 7 points sur les 6 possibles.

L’exploit d’Ahli n’est pas une grande surprise. Cette équipe réunit la majorité des éléments de la sélection nationale qui a présenté une performance séduisante lors du dernier Championnat du monde qui a eu lieu au Qatar, en janvier dernier, à l’instar de Ali Zein, Ibrahim Al-Masri, Mohamed Ibrahim et autres. De même, l’équipe est dirigée par un excellent entraîneur, à savoir Tareq Mahrous, ancien directeur technique de la sélection nationale, qui compte parmi les meilleurs entraîneurs d’Egypte. Cette composition de joueurs doués et d’un technicien expérimenté a donné des fruits : décrocher le titre du championnat. « On a beaucoup travaillé pour décrocher ce titre pour la 4e fois consécutive. Cela n’est pas dû au hasard. C’est le fruit d’un grand travail qui a fait de notre équipe une puissance infaillible en Egypte », déclare Tareq Mahrous. « Je suis très content de ce titre, mais ma joie est incomplète à cause de notre perte de la Coupe d’Egypte », ajoute-t-il. Le champion d’Egypte méritait le doublé (Championnat–Coupe), mais il a perdu le titre de la Coupe d’Egypte de justesse suite à sa défaite 33-34 contre Héliopolis après les prolongations lors de la finale. Outre la supériorité technique de l’équipe qui a favorisé les Rouges, ces derniers ont profité de l’absence d’une vraie concurrence dans la compétition. Le niveau technique des adversaires d’Ahli est relativement faible, ce qui a permis au champion qui n’a pas rencontré de grands problèmes de prendre rapidement la tête du classement.

Sporting, Smouha, Héliopolis et Talaie Al-Gueich n’ont pas réussi à inquiéter Ahli tout au long de cette compétition. Il est vrai que Héliopolis a arraché la Coupe d’Egypte lors de la finale qui l’a opposé aux Rouges, mais la situation est différente dans une compétition à long terme comme le championnat, décroché par les Rouges avec beaucoup de facilité. Même Zamalek, cette équipe qui a dominé la scène égyptienne et continentale lors de la dernière décennie, est encore très loin de regagner sa forme et rivaliser avec son éternel rival, Ahli. L’équipe de Zamalek a été victime de négligence de la part des différents dirigeants lors de ces 4 dernières années, ce qui a poussé la majorité des stars de l’équipe à plier bagage. Pire, l’équipe était menacée de relégation la saison dernière avant de terminer cette saison à la 5e place. Un classement décevant pour cette grande équipe. Mais selon Ayman Salah, directeur technique, elle déploie des efforts gigantesques pour réunir ses anciennes vedettes. Elle devra reconstruire l’équipe de jadis et reprendre sa place habituelle. Mais en attendant le retour de Zamalek, c’est Ahli qui domine la scène, et il mérite son titre de maître du handball égyptien.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique