Vendredi, 23 février 2024
Dossier > Dossier >

Questions-réponses sur l'intervention militaire saoudienne

Amira Samir, Mardi, 31 mars 2015

Pourquoi l'Arabie saoudite intervient-elle militairement au Yémen ?

Le but proclamé de l’opération aérienne d’envergure de la Tempête décisive est de stopper l’offensive des rebelles houthis qui, au cours des derniers mois, ont envahi de vastes régions du pays dont la capitale Sanaa, et avançaient ces derniers jours vers Aden, où était retranché le chef de l’Etat. L’ambassadeur saoudien aux Etats-Unis, Adel Al-Jubeir, a déclaré lors d’une conférence de presse que l’opération militaire vise à défendre le gouvernement légitime du Yémen et à empêcher le mouvement radical houthi de prendre le contrôle du pays.

Qu’en est-il des raisons passées sous silence ?

Certains experts expliquent que cette guerre est effectivement entre le Royaume d’Arabie saoudite sunnite et la république d’Iran chiite. L’Arabie saoudite veut réaffirmer son rôle de puissance régionale en montrant sa capacité à rallier un important bloc sunnite à la défense de son pré carré et la présence d’une milice armée alliée de l’Iran, les Houthis, à sa frontière sud. Autre cause, l’avancée iranienne sur plusieurs fronts dans la région, sous couvert de lutte contre le terrorisme, et surtout les négociations nucléaires entre l’Iran et les 5+1.

Dans quel cadre s’inscrivent les opérations saoudiennes ?

Les opérations saoudiennes viennent en réponse à plusieurs appels du président yéménite Abd-Rabbo Mansour Hadi qui, après avoir maintes fois dénoncé un coup d’Etat des Houthis, avait confirmé avoir sollicité les monarchies sunnites du Golfe pour une « intervention militaire urgente » et avoir exhorté l’Onu à adopter une résolution contraignante pour stopper l’avancée rebelle. Hadi était incapable de contrer l’avancée des Houthis qui se sont approchés de son fief à Aden, dans le sud, duquel il a été forcé à fuir de Sanaa, en février dernier.

Suite à sa participation au sommet arabe à Charm Al-Cheikh, le président yéménite n’est pas rentré dans son fief d’Aden. Il a trouvé refuge à Riyad après avoir quitté l’Egypte avec le roi Salman bin Abdel-Aziz d’Arabie saoudite.

Quelle sera la durée de l’opération militaire saoudienne ?

Le Royaume saoudien avait tablé sur une opération aérienne d’un mois. Mais le roi Salman d’Arabie a expliqué que l’offensive se poursuivrait jusqu’à la réalisation de tous ses objectifs et au rétablissement de la sécurité au Yémen. La campagne peut ainsi, selon les experts militaires, durer jusqu’à 6 mois.

Est-ce la première intervention saoudienne au Yémen ?

L’Arabie saoudite est auparavant intervenue au Yémen, le 5 novembre 2009. La veille de cette date, des rebelles yéménites avaient pris le contrôle d’une section montagneuse dans la région frontalière de Jabal Al-Dukhane et abattu un officier de sécurité saoudien. En guise de réponse, le Royaume saoudien a lancé des frappes aériennes sur les rebelles dans le nord du Yémen et déplacé ses troupes près de la frontière. Le 16 novembre 2009, le Conseil des ministres saoudien a annoncé que ses forces contrôlaient totalement la frontière avec le Yémen et ont repoussé les insurgés. Ceux-ci ont demandé l’intervention de la Ligue arabe. Le 22 décembre 2009, le bilan officiel des pertes saoudiennes faisait état de 73 militaires tués et de 26 disparu.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique