Jeudi, 18 juillet 2024

Dossier - Dossier

Invasion de l'iraq: Une économie chancelante

Considéré dans le passé comme l'un des pays les plus développés du Moyen-Orient, l'Iraq doit faire face aujourd'hui à une situation économique très critique.


Moustapha Hegazi, fondateur de l’association Nasaq: « La colère monte et l’Egypte s’enlise dans la crise »

Le penseur Moustapha Hegazi, fondateur de l’association Nasaq, analyse la situation actuelle en Egypte après les incidents du 9 mars, jour du verdict sur le drame de Port-Saïd.


Colère populaire: Le silence assourdissant des islamistes

La réaction des islamistes vis-à-vis des incidents qui secouent le pays reste très limitée malgré l'ampleur des dégâts et la désobéissance civile. Un mutisme qui soulève beaucoup de questions.


Colère populaire: Nouvelles tensions en Egypte

Le verdict de la Cour d'assises sur le massacre de Port-Saïd a ravivé la tension dans la ville portuaire, contrôlée désormais par l'armée. Dans les autres villes d'Egypte, les accrochages entre les manifestants et la police se multiplient alors que le régime fait la sourde oreille.


Colère populaire: Le tribunal s'est prononcé

Le tribunal de Port-Saïd a rendu son verdict samedi 9 mars contre 73 accusés, un peu plus d’un an après le drame du stade de la ville. La majorité des peines les plus graves ont été prononcées à l’encontre des Port-Saïdis, tandis que la plupart des responsables policiers et du club Masri ont été acquittés.


Colère populaire: En médiatrice, l'armée égyptienne garde ses distances

Après le retrait de la police des rues de Port-Saïd, c’est l’armée qui est en charge de la sécurité. En dépit de ce nouveau rôle, il est peu probable qu’elle soit amenée à s’immiscer dans la politique du pays, notamment après l’échec de sa gestion de la transition post-Moubarak.


Le politologue Achraf Al-Chérif : « L’opposition n’a pas les moyens de participer aux élections »

Le politologue Achraf Al-Chérif, professeur de sciences politiques à l’Université américaine du Caire, estime que les prochaines législatives seront remportées par les islamistes malgré la colère de la rue.


Législatives égyptiennes: Un découpage fortement contesté

L'opposition dénonce le découpage des circonscriptions dans la nouvelle loi électorale, qu'elle considère comme « nettement favorable aux Frères musulmans ». La confrérie dément.


Egypte: Le boycott, et après ...

Deux ans après la chute de Hosni Moubarak, l'Egypte cherche toujours sa voie vers la démocratie. Tandis que des élections législatives doivent se tenir en avril, l'opposition boycotte et cherche à joindre une rue en ébullition qui défie le régime.


Politique: Demi-dialogue, échec complet

Le dialogue organisé par le président Morsi sur les prochaines législatives a donné lieu à 7 recommandations. Une large partie de l'opposition a boycotté l'invitation.


Egypte: La frérisation, toujours plus loin

Depuis l’arrivée du président Morsi à la tête du pays, les Frères cherchent à placer leurs membres dans les postes-clés. La confrérie parle d’un « droit légitime ».


Politique: Les Waqfs se politisent en faveur des Frères

Le ministère des Waqfs passe progressivement aux mains des Frères musulmans. Les prêcheurs soutiennent désormais la politique de la confrérie au grand dam des religieux modérés.


Politique: L'éducation en Egypte prise pour cible

Les Frères musulmans sont accusés de vouloir « frériser » le secteur de l’enseignement. Les cadres de la confrérie rejettent cette accusation et parlent d’une « coopération » entre le ministère et le Parti Liberté et justice.


Egypte: L'argent et le pouvoir, relations douteuses

Après la rencontre de Mohamad Morsi avec 120 hommes d’affaires, des doutes émergent sur un possible retour des collusions illégales entre le régime et les investisseurs.


Moustapha Kamel Al-Sayed: « Les pays démocratiques garantissent l’indépendance des institutions publiques »

Le politologue Moustapha Kamel Al-Sayed, professeur de sciences politiques, pointe du doigt la « frérisation » de l’Etat. Une opposition plus forte est à même de contrecarrer cette idéologie.


Hamdi Hassan: « La confrérie a des cadres capables d’occuper des postes importants »

L’ancien parlementaire Hamdi Hassan, membre du Parti Liberté et justice (islamiste), explique que la « frérisation » de l’Etat décriée par l’opposition n’est que la conséquence de l’alternance politique.


L’avocat Gamal Eid: « Nous ne permettrons pas à des lois arbitraires de voir le jour »

L’avocat Gamal Eid, directeur du Réseau arabe d’information sur les droits de l’homme (ANHRI), dénonce la politique de répression que le nouveau régime cherche à légaliser.


Egypte: Les ONG en passe d’être contrôlées par l’Etat

Le projet de loi sur les associations civiles soumet ces dernières à un fort contrôle éta­tique. Fortement critiqué, il pourrait les ame­ner à ne plus jouer qu'un rôle décoratif.


Politique: Restrictions en perspective sur le droit de manifester

Le Conseil consultatif se prononcera prochainement sur l’adoption de la loi sur les manifestations. Celle-ci place un certain nombre de conditions à l’organisation de tout rassemblement et criminalise les contrevenants.


  136 137 138 139 140