Mercredi, 17 juillet 2024

Dossier - Dossier

Nasser Amin: « Il faut un article sur la justice transitionnelle dans la Constitution »

Pour Nasser Amin, membre du Conseil des droits de l’homme et directeur du Centre arabe pour l’indépendance des avocats et de la magistrature, le principe de la justice transitionnelle doit être basé sur la réconciliation. Il estime que le règlement des litiges avec les pontes de l’ancien régime n’a rien apporté sur le fond.


Afrique du Sud : Le modèle à suivre

Plusieurs pays ont tenté de mettre en place une justice de transition. Si celle-ci a pu faire avancer la paix en Afrique du Sud, elle a aussi servi d'outil de « purification » en Pologne. Exemples.


Au service des grandes puissances

L'Onu dispose de plusieurs mécanismes de lutte contre le terrorisme, mais leur objectivité est parfois mise en cause.


Diaa Rachwane : « C’est un sujet compliqué qui nécessite une approbation internationale »

Diaa Rachwane, spécialiste des mouvements islamistes et directeur du Centre des Etudes Politiques et Stratégiques (CEPS) d’Al-Ahram, estime que les appels à considérer la confrérie des Frères musulmans comme un mouvement terroriste font partie de la surenchère politique.


La confrérie hors d’atteinte

L'image des Frères musulmans en tant que force politique est éclipsée par celle d'une « organisation terroriste ». Certains font campagne pour inclure la confrérie à la liste des organisations terroristes, un processus compliqué et peu adapté au statut des Frères en Egypte.


Des organisations montrées du doigt

Ces groupes, mouvements, et parfois partis politiques, mènent une lutte à caractère nationaliste, séparatiste ou religieux et sont considérés comme des organisations terroristes, le plus souvent par leur propre pays. Passage en revue.


Les possibles cibles de l'attaque américaine

L’une des principales préoccupations engendrées par une éventuelle attaque des Etats-Unis contre la Syrie concerne les cibles prioritaires de cette opération et la probable riposte syrienne.

« L’objectif visé par cette attaque déterminera en grande partie la réplique qu’entreprendra la Syrie »

Le politologue Mustafa El-Labbad, directeur du centre Al-Sharq pour les études régionales et stratégiques, souligne qu’il y a une grande différence entre le cas de la Syrie et celui de l’Iraq en 2003.

Le jeu belliqueux de Washington

L'éventualité d'une intervention militaire américaine en Syrie n'est pas sans rappeler les guerres en Iraq, mais le contexte est loin d'être identique.

Inquiétude au Moyen-Orient

Plusieurs pays se sont opposés à l'intervention militaire contre le régime syrien.

Un conflit lourdement armé par l'étranger

Opposition et régime reçoivent des armes qui entretiennent le conflit. Si la Russie et l'Iran soutiennent Damas, l’Arabie saoudite, le Qatar, la Turquie et les Etats-Unis épaulent les rebelles.

Un arsenal chimique déjà ancien

Les Etats-Unis accusent la Syrie d'avoir eu recours à des armes chimiques. L'an dernier, la Syrie a admis en posséder. Pourtant, la nature de cet arsenal continue à soulever des questions.

Washington, premier bénéficiaire de l'aide fournie à l'Egypte

Evaluée à 1,3 milliard de dollars par an, l’aide militaire américaine à l’Egypte représente des intérêts stratégiques et économiques importants pour Washington.

Hani tawfiq : « L’économie égyptienne a plus besoin d’investissements étrangers que d’aides et de dons »

Hani Tawfiq, président de l’Union arabe pour l’investissement direct, estime que les aides des pays arabes contribuent non seulement à la stabilité de l’Egypte, mais aussi à la leur.

Avantages mutuels

1 milliard d’euros, c’est la somme allouée par l’UE à l’Egypte dans le cadre de la politique européenne de voisinage. Des interrogations se posent autour de la bonne gestion de cette somme.

L'intouchable aide de l'Occident

Américains et Européens ne toucheront pas à l'aide fournie à l'Egypte. Les menaces de suspension de l'aide ne semblent servir qu'à alimenter le discours guerrier des partisans de l'armée.

Les coptes pris pour cible

Depuis la chute de Morsi, les attaques se multiplient contre les citoyens et les installations coptes. Rappel des incidents.


Les coptes dans la bataille de la Constitution

Les chrétiens d’Egypte espèrent pouvoir faire entendre leur voix lors de la rédaction de la Constitution. Les épisodes précédents ne leur avaient pas été favorables.


Les coptes au coeur de la tourmente

Les chrétiens d'Egypte paient le prix de leur choix politique en faveur de la chute de Morsi. Depuis le 30 juin, ils sont pris pour cible, tandis que le gouvernement ne semble pas apte à les protéger.


  126 127 128 129 130