Jeudi, 30 mai 2024

Opinion

La solution est en Egypte et non à Gaza

Malheureusement, certaines puissances internationales, notamment les Etats-Unis, incitent l’Egypte à jouer le rôle de médiateur entre Israël et les Palestiniens, prétextant l’aggravation de la situation. Aujourd’hui, on voit le spectre de l’Egypte forte pointer à l’horizon, malgré une conjoncture interne difficile.


Quelle différence !


Au lieu de demander au nouveau patriarche de se taire sur les affaires des coptes, nous devons plutôt demander à l’Eglise qu’il préside ce fardeau pour que les institutions de l’Etat assument la responsabilité de résoudre les problèmes des citoyens et assurer leur protection et sécurité.


  101 102 103 104 105