Dimanche, 21 avril 2024

Dossier - Gaza, la guerre

Emad Gad : Israël va jusqu’au bout de sa logique tant que cette guerre sert ses intérêts

Où en est la situation après plus de 100 jours de guerre et quels sont les éventuels scénarios à venir ? Eléments de réponses avec Dr Emad Gad, vice-directeur du CEPS d’Al-Ahram.

Plus de 100 jours d’enfer

La guerre contre Gaza a dépassé le cap des 100 jours. Retour sur les principaux événements.

Le dessous des cartes

Au-delà des principes inhérents aux fondements de l’axe de la résistance, l’action des Houthis en mer Rouge est plutôt dictée par des objectifs internes et des velléités de s’imposer comme un acteur régional incontournable. Décryptage.

Les multiples démarches du Caire

Depuis le début de la guerre contre Gaza, l’Egypte poursuit sans relâche ses efforts sur différents volets. Objectifs : poursuivre l’acheminement de l’aide humanitaire, parvenir à un cessez-le-feu et à une solution durable et éviter une escalade régionale.

Les efforts continus du Caire

Après l’accord d’échange de détenus en contrepartie d’une trêve humanitaire, conclu grâce aux efforts conjoints de l’Egypte, du Qatar et des Etats-Unis, Le Caire poursuit ses efforts pour parvenir à terme à un cessez-le-feu permanent.

Tristement célèbres

Parmi les milliers de Palestiniens détenus dans les prisons israéliennes, certains noms se font connaître plus que d’autres. Focus.

700 mineurs arrêtés chaque année

Une grande majorité de mineurs figure parmi les Palestiniens jugés « libérables » par Israël. Car les prisons israéliennes regorgent d’enfants palestiniens.

Une longue histoire d’échange de prisonniers

Avant cet accord, cinq autres grandes opérations d’échange de prisonniers ont eu lieu ces 40 dernières années.Chronologie.

Les prisonniers palestiniens, une histoire mouvementée

Un Palestinien sur cinq est passé, au moins une fois au courant de sa vie, par les geôles israéliennes. De quoi faire de la question de l’échange des prisonniers un thème central dans les relations israélo-palestiniennes.

Soutien politique et populaire aux Palestiniens

Lors d’un rassemblement de masse tenu au Stade du Caire, le président Abdel-Fattah Al-Sissi a réitéré le soutien des droits des Palestiniens et le refus catégorique de leur déplacement.

A Gaza, une trêve, mais …

La trêve à Gaza a été prolongée jusqu’à ce jeudi 30 novembre, ce qui permet la libération de davantage de détenus de part et d’autre. Mais la guerre, elle, est loin d’être finie.

Chronique d’une déshumanisation

La couverture médiatique occidentale du conflit israélo-palestinien manifeste une partialité en faveur d’Israël depuis des décennies. Avec, au coeur de cette version des faits, une déshumanisation des Palestiniens de plus en plus flagrante.

L’Iran, son nucléaire et ses proxys

En pleine guerre à Gaza, l’Iran a augmenté ses capacités nucléaires tout en usant de son influence à travers ses alliés régionaux. De quoi susciter l’inquiétude des Occidentaux, notamment de Washington.

Pétrole, gaz, quelles conséquences sur l’énergie ?

Bien que l’influence de la guerre de Gaza soit encore minime sur les cours mondiaux de l’énergie, les craintes sont grandissantes quant à l’escalade du conflit et l’entrée de nouveaux acteurs qui entraînerait une flambée des prix.

Enjeux enchevêtrés

La guerre à Gaza soulève de nombreuses interrogations sur le devenir des belligérants. Si l’avenir politique de Netanyahu est bel et bien compromis, celui du Hamas est moins clair. Analyse.

Le carburant, arme de guerre

Depuis le déclenchement du conflit à Gaza, Israël utilise le carburant comme un moyen de punition collective, provoquant des effets catastrophiques sur la situation humanitaire des Palestiniens.

Et après ?

Une trêve de quelques jours en contrepartie d’un échange de détenus entre le Hamas et Israël, tels seraient les termes d’un accord sur le point d’être conclu. Un deal qui ne signifie en aucun cas la fin de la guerre à Gaza.

Israël, ou la folie meurtrière

Les massacres israéliens à Gaza sont trop nombreux pour être nommés. Mais cette semaine, les massacres de civils, de femmes et d’enfants palestiniens ont dépassé toutes les bornes.

Les hôpitaux du Nord-Sinaï en état d’alerte

L’état d’urgence a été décrété dans tous les hôpitaux égyptiens, notamment ceux du Nord-Sinaï, pour accueillir les blessés de la bande de Gaza.

Le patrimoine de Gaza en péril

Actualité oblige, les dangers qui pèsent sur le patrimoine de Gaza ont dominé les discussions de la Conférence internationale de l’Union des archéologues arabes qui s’est déroulée cette semaine au Caire. Compte rendu.

1 2 3