Dimanche, 16 juin 2024

Dossier - Dossier

Crise polilitique: Soutien aveugle de Washington à Morsi

La réaction molle des Etats-Unis est choquante pour certains, révélatrice pour d’autres. Les événements reproduisent trait pour trait la stratégie qui maintenait Moubarak au pouvoir : le soutien absolu de l’administration américaine au régime, en contrepartie de la garantie de la sécurité d’Israël.


Crise politique: Les diplomates refusent de s’impliquer

Des diplomates en poste à l'étranger refusent de superviser le référendum sur une Constitution qui « divise profondément » les Egyptiens.


Armée égyptienne: Entre passivité et complicité

Officiellement « neutre », la position des forces de l’ordre dans les événements sanglants d’Al-Ittihadiya reste douteuse.


Armée: L’acteur du milieu en Egypte

L’institution militaire est sortie de son silence en incitant, samedi, au dialogue entre l’opposition et le président Morsi. Lequel a décidé le même jour d’assouplir sa position.


Crise politique: Ittihadiya, symbole de la révolte anti-Morsi

Théâtre de heurts sanglants entre opposants et partisans du président Morsi, les abords du palais d’Al-Ittihadiya à Héliopolis sont devenus un haut lieu de protestation contre le chef de l’Etat.


Crise politique: Les agissements problématiques de Morsi

Promulgation de lois et décrets présidentiels avant d’en abroger certains par mauvais calcul politique ou juridique comme celui sur les taxes, pris et suspendu cette semaine en moins de 24 heures. Morsi suscite des questions sur ses capacités d’homme d’Etat.


Crise politique: Les discours et l'autre « réalité »

Les dirigeants du bureau politique des Frères musulmans ont tenu des conférences de presse successives pour faire face à l’opposition et établir un front islamique uni contre les anti-Morsi.


Crise politique: La stabilité de l'Egypte en jeu

Les divisions s’accentuent en Egypte à quelques jours du référendum sur la Constitution. Une violente attaque contre les opposants la semaine dernière a été précédée et suivie de décisions politiques maladroites, étoffées de menaces par les Frères musulmans.


Tahrir : L’opposition en défenseur de la démocratie

Des centaines d’opposants poursuivent leur sit-in sur la place Tahrir au lendemain d’un rassemblement géant. Les libéraux affirment ne pas vouloir céder. Etat des lieux.


Mohamad Morsi soutenu avec force et détermination

Dans une démonstration de force, les Frères musulmans ont mobilisé samedi des dizaines de milliers de supporters devant l'Université du Caire. Ils veulent marquer une victoire morale contre leurs opposants. Reportage.


Le cri silencieux des journalistes égyptiens

Plusieurs chaînes de télévision et journaux privés se sont tus pour une journée. Ils protestent contre la déclaration constitutionnelle, les atteintes à la liberté de la presse et la volonté des Frères de soumettre les publications à leur contrôle.


L’étranger évite les commentaires négatifs

Les réactions internationales sont timides face au passage en force de la Constitution orchestrée par Mohamad Morsi. Malgré une bravade du chef du Parlement européen, les discours occidentaux se calculent davantage en termes stratégiques que démocratiques.


L’opposition égyptienne monte au créneau

Accordant des pouvoirs exorbitants au président de la République, le décret est au centre d’une vive polémique depuis sa promulgation le 22 novembre. Le chef de l’Etat a tenté cette semaine de le justifier et a appelé les Egyptiens à se prononcer sur la nouvelle Constitution, mais l’opposition libérale réclame la suppression pure et simple du décret.


Fouad Gadallah: « Nous avons d’autres solutions face au boycott des juges »

Le conseiller juridique du président Morsi, Fouad Gadallah, affirme que la présidence est sur la bonne voie. Il appelle tous les courants au dialogue, afin de sortir de cette crise.


Waël Khalil : « L’entêtement du président lui fera perdre sa légitimité »

Activiste de gauche, Waël Khalil estime que Morsi peut encore mettre fin à la crise. Il appelle le président à renoncer à sa déclaration constitutionnelle et à prendre en compte les revendications de la rue.


Attaques virulentes contre la presse d'opposition

Les Frères musulmans se déchaînent contre les médias et les journalistes d’opposition. Licenciements, pressions et fermetures de studios s’ajoutent à un article contesté sur la presse dans le projet de Constitution.


Quelle sera l’issue ?

Le président est en confrontation directe avec ses opposants. Sur fond de manifestations contre ses prétentions dictatoriales et la constituante, il appelle les Egyptiens à un référendum dans une dizaine de jours.


Loin des idéaux révolutionnaires ...

Au terme d'une séance-marathon qui a duré presque 20 heures, l'assemblée constituante a adopté la version finale du nouveau texte. 234 articles ont été votés presque à l'unanimité en dépit de leur caractère controversé. Présentation des articles les plus contestés.


Morsi et ses opposants: levée de boucliers

L’émission par le président Morsi d’un décret plaçant ses décisions au-dessus de la loi conduit les juges à s’ériger en défenseur de l’Etat de droit. De leur côté, les opposants dénoncent la mise en oeuvre d’un nouveau régime dictatorial compromettant les acquis de la révolution.

  101 102 103 104